BofA assurera de la compensation en dollars pour BNPP-presse

vendredi 5 décembre 2014 17h43
 

5 décembre (Reuters) - Bank of America Merrill Lynch va assurer la compensation d'opérations en dollars pour le compte des activités de courtage de matières premières de BNP Paribas, ce qui permettra la poursuite de celles-ci l'an prochain malgré les sanctions prises par les autorités américaines, rapporte vendredi le site spécialisé Risk.net.

Dans une lettre datée du 20 novembre, la filiale de financement spécialisée de BNP Paribas, basée en Suisse, informe l'un de ses clients du nouvel arrangement, explique-t-il.

Cet arrangement couvrira la totalité des paiements et des transferts concernés par les sanctions annoncées fin juin contre la banque française pour violation des sanctions américains contre plusieurs pays.

Le nouveau processus de compensation des transactions en dollar prendra effet le 8 décembre, selon Risk.net.

"Toutes les transactions en dollars américain concernées réalisées à votre demande ou reçues de vos contreparties seront compensées par l'intermédiaire de Bank of America NA", dit la lettre.

Reuters a rapporté en octobre que BNP Paribas avait sollicité au moins trois banques, parmi lesquelles Bank of America, JPMorgan Chase & Co et Citigroup, pour assurer la compensation en dollars de transactions sur l'énergie l'an prochain.

Les sanctions infligées à la première banque française par les autorités américaines le 30 juin dernier incluent, outre une amende de près de neuf milliards de dollars, la suspension de ses opérations de compensation en dollars pour toute l'année.

L'accord conclu par BNP Paribas avec les autorités aux Etats-Unis prévoit que toutes les transactions en dollars seront compensées à New York pendant la durée d'application des sanctions.

Bank of America s'est refusée à tout commentaire sur les informations de Risk.net. Une porte-parole de BNP Paribas à Paris a refusé de commenter le contenu de la lettre mais a déclaré que BNP Paribas était en train de mettre en place des solutions adaptées.

"Nous prenons toutes les mesures nécessaires pour assurer une transition sans heurt et sans impact important pour les clients concernés", a-t-elle ajouté.

Un porte-parole de BofA Merrill Lynch a déclaré à Reuters que la banque ne faisait pas de commentaire sur les arrangements spécifiques avec ses clients. (Josephine Mason à New York; Marc Angrand pour le service français, édité par Patrick Vignal)