5 décembre 2014 / 10:55 / il y a 3 ans

Luxe-Les analystes conseillent Hermès, surperformance attendue

PARIS, 5 décembre (Reuters) - Les deux tiers des analystes financiers conseillent désormais d'intégrer ou de conserver Hermès International dans les portefeuilles, anticipant une poursuite de la surperformance du sellier qui va profiter d'une forte augmentation de sa liquidité avec la distribution à venir des titres détenus par LVMH.

Selon des données Thomson Reuters, près de 67% des analystes financiers conseillent de conserver ou d'acheter le titre Hermès, contre seulement 50% au milieu de l'été.

"Il est temps de se concentrer sur les fondamentaux", écrivent les analystes de Berenberg vendredi, qui entament la couverture du titre avec une recommandation à l'achat et un objectif de cours de 308 euros.

"Hermès offre une croissance du chiffre d'affaires supérieure à ses concurrents et les meilleures marges. La distribution à venir de la participation de LVMH va accroître la liquidité et pourrait créer des points d'entrée intéressants", écrit le broker.

Aux termes de l'accord de paix signé en septembre entre LVMH et Hermès, LVMH va distribuer à ses actionnaires le 17 décembre les 23,2% du capital d'Hermès qu'il détient.

Cette opération va permettre d'accroître le flottant du fabricant des célèbres "carrés" de soie de 6% à 21%.

De son côté, HSBC a relevé jeudi sa recommandation de "neutre" à "surperformance" sur la valeur avec un objectif de cours porté de 292 à 325 euros.

Le broker estime que le groupe va continuer à faire mieux que la concurrence avec une croissance organique de 11% en 2015 et 2016, contre une moyenne de 7% à 8% pour le secteur.

"Hermès est l'un des meilleurs exemples d'une marque réussissant à conserver une image haut de gamme tout en vendant une grande quantité de produits d'entrée de gamme", souligne dans sa note HSBC.

Le sellier devrait attirer les investisseurs en quête de qualité et de performances régulières, écrivait fin novembre Bryan Garnier, relevant au passage son conseil sur le titre de "neutre" à "acheter".

L'intermédiaire considérait alors Hermès comme le "meilleur élève" du secteur du luxe.

Au troisième trimestre, Hermès a vu sa croissance organique accélérer le pas malgré un contexte défavorable au marché du luxe, grâce à la progression de la maroquinerie, sa division phare.

A 11h45, le titre Hermès grimpe de 4,3% à 296,85 euros, signant la plus forte progression de l'indice SBF 120, en hausse de 1,09% au même instant. Le titre affiche un gain de 27% depuis mi-octobre, contre +12% pour le SBF 120.

La valeur profite également d'un regain d'intérêt pour l'ensemble du secteur du luxe depuis quelques jours, dans un marché qui table sur une amélioration des perspectives de marges et une hausse des dividendes.

Au même instant, LVMH prend 2,04%, Kering 1,22%, Swatch 1,17% et Burberry 0,8%. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Pascale Denis)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below