Songbird rejette la nouvelle offre du Qatar et de Brookfield

vendredi 5 décembre 2014 10h22
 

LONDRES, 5 décembre (Reuters) - Songbird Estates, propriétaire du quartier d'affaires londonien de Canary Wharf, a rejeté vendredi la nouvelle offre conjointe soumise la veille par le fonds souverain du Qatar (QIA) et Brooklyn Properties Partners en ne la jugeant pas à la hauteur.

Songbird considère que cette offre en numéraire de 350 pence par action, qui le valorise à 2,6 milliards de livres sterling (3,29 milliards d'euros) "ne reflète pas la valeur globale de l'entreprise, son positionnement unique et son potentiel de croissance future".

Songbird souligne que la valeur de son actif net ajusté représentait 381 pence par action au 27 novembre et que cette évaluation ne tient pas compte d'autres actifs au sein de la société.

Signe du caractère hostile de leur offre, QIA et Brookfield ont adressé leur nouvelle proposition directement aux actionnaires de Songbird.

L'action Songbird perdait un peu plus de 3% à 320,25 pence en matinée en Bourse de Londres. (James Davey et Steve Slater, Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)