Les liseuses Nook plombent les résultats de Barnes & Noble

jeudi 4 décembre 2014 19h21
 

4 décembre (Reuters) - Barnes & Noble a perdu jeudi jusqu'à 14,3% à Wall Street et cédait encore 5,04% à 21,12 dollars vers 18h20 GMT après avoir fait état d'un bénéfice trimestriel nettement inférieur aux attentes, en raison notamment de ventes en baisse pour ses liseuses Nook.

Le chiffre d'affaires du libraire américain au deuxième trimestre de son exercice décalé à baissé de 2,6% à 1,69 milliard de dollars, un chiffre conforme aux attentes.

Le bénéfice net a chuté à 12,3 millions de dollars, soit 12 cents par action, contre 13,2 millions de dollars (15 cents par action) un an plus tôt.

Les analystes attendaient en moyenne un bénéfice net à 31 cents par action, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Barnes & Noble a fait un pas de plus vers la scission Nook Media en annonçant jeudi le rachat de la participation détenue dans sa filiale numérique par Mircrosoft.

En 2012, le géant du logiciel avait investi 300 millions de dollars dans Nook Media dans l'espoir de s'imposer sur le marché du livre numérique.

Lancé en 2009, Nook Media a connu des débuts prometteurs mais n'a pu suivre depuis le rythme imposé par les géants du secteur comme Amazon, Apple ou Google et a coûté à Barnes & Noble des centaines de millions de dollars.

La chaîne de librairies a précisé qu'elle achèterait la participation de Microsoft, qui s'élevait à 17% le 9 septembre dernier, pour 62,4 millions de dollars en numéraire et environ 2,7 millions en actions.

Barnes & Noble entend se séparer complètement de Nook Media d'ici à fin août 2015. (Ramkumar Iyer; Patrick Vignal pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)