Portugal-Novo Banco pourrait céder sa filiale BESI à un chinois

jeudi 4 décembre 2014 12h07
 

LISBONNE/SHANGHAI, 4 décembre (Reuters) - Novo Banco, la banque portugaise qui regroupe les actifs sains de Banco Espirito Santo, a annoncé jeudi être en négociations avec la société de Bourse chinoise Haitong Securities en vue de lui vendre sa division de banque d'investissement BESI.

Les négociations ont débuté "en vue d'un accord de cession au regard de la totalité du capital en actions de BESI", précise l'établissement dans un communiqué.

Aucun montant n'est précisé mais des médias locaux ont évoqué une transaction de 400 millions d'euros.

Cette acquisition serait la première de Haitong hors de la Chine et de Hong Kong, et la plus importante effectuée dans le secteur à l'étranger par un acteur chinois depuis le rachat par Citic Securities du français CLSA au Crédit agricole pour 1,25 milliard de dollars en 2013.

BESI, la principale banque d'investissement au Portugal, a réalisé au premier semestre 2014 un bénéfice net de trois millions d'euros alors que sa maison mère BES accusait une perte de 3,6 milliards. La filiale emploie un millier de collaborateurs et gérait à fin juin 5,8 milliards d'euros d'actifs.

Haitong a demandé jeudi la suspension de sa cotation dans l'attente d'un communiqué. Le titre a gagné 44% depuis le début de l'année à la Bourse de Shanghai, à comparer à un gain de 27% pour l'indice CSI 300 de la place chinoise. (Axel Bugge à Lisbonne et David Li à Shanghai, avec Vicky Bi à Hong Kong, Véronique Tison pour le service français)