L'UE bien partie pour approuver la fusion Lafarge-Holcim-sources

mercredi 3 décembre 2014 17h24
 

BRUXELLES, 3 décembre (Reuters) - La Commission européenne est bien partie pour donner son feu vert au projet de fusion entre Lafarge et Holcim, une opération qui donnera naissance à un nouveau numéro un mondial du ciment, a-t-on appris mercredi de deux sources proches du dossier.

Le groupe français et son homologue suisse, qui ont proposé au régulateur de céder des actifs représentant environ 12% de leur chiffre d'affaires combiné, pourraient toutefois devoir ajouter un ou deux désinvestissements pour répondre à des objections de Bruxelles, ont ajouté les sources.

Holcim et Lafarge ont refusé de faire un commentaire. Une porte-parole du groupe français a en revanche précisé que le projet de fusion avait déjà été approuvé par huit régulateurs, dont la Russie, l'Afrique du Sud et la Turquie.

Après ces informations, l'action Lafarge a atteint un plus haut de 58,97 euros à la Bourse de Paris. Vers 17h20, le titre gagne encore 1,52% à 58,81 euros. (Avec Natalie Huet à Paris, Gilles Guillaume pour le service français, édité par Marc Angrand)