France-Commission d'enquête sur les filières djihadistes

mercredi 3 décembre 2014 17h08
 

PARIS, 3 décembre (Reuters) - Les députés français ont décidé mercredi à l'unanimité de mettre en place une commission d'enquête parlementaire sur la surveillance des filières djihadistes afin d'analyser l'efficacité des moyens de prévention et de détection.

Le groupe UMP de l'Assemblée avait demandé à la fin septembre la mise en place de cette commission après l'interception ratée de trois djihadistes présumés de retour de Syrie qui avaient débarqués en France sans être contrôlés.

Les travaux de la commission devront comporter "un volet spécifique relatif au retour des djihadistes sur le territoire de la République française" et ses conclusions "devront formuler des propositions pour renforcer la lutte contre de phènomène".

La commission d'enquête, qui sera mise en place dans les tout prochains jours, disposera d'un délai de six mois pour enquêter et rendre ses conclusions.

Selon des sources judiciaires citées dans la demande de création de cette commission d'enquête, au 17 novembre 2014 1.132 Français seraient, à ce jour, impliqués dans des filières djihadistes et 376 seraient présents en Syrie et en Irak dont au moins 88 femmes et 10 mineurs. (Emile Picy, édité par Yves Clarisse)