Grèce-Tsipras en finira rapidement avec le plan d'aide s'il est élu

mardi 2 décembre 2014 12h40
 

ATHENES, 2 décembre (Reuters) - Le chef de file de l'opposition de gauche grecque, Alexis Tsipras, s'est engagé mardi à en finir sans attendre avec le plan de l'Union européenne et du FMI, quelle que soit l'issue des discussions avec les bailleurs de fonds internationaux d'Athènes.

Les sondages laissent penser que le parti de Tsipras, Syriza, arriverait en tête si des élections législatives avaient lieu aujourd'hui. Le pays pourrait bien se retrouver avec des législatives anticipées si, au début de l'année, les députés ne parviennent pas à élire un nouveau chef de l'Etat.

"Nous remplacerons le plan d'aide (international) par le programme de Syriza dès les jours suivant notre arrivée au pouvoir, avant, et quelle que soit l'issue des négociations", a dit Alexis Tsipras, en faisant allusion au programme de son parti, qui compte revenir sur les coupes budgétaires.

"Ce programme, destiné à panser nos plaies et à relancer l'économie, sera mis en oeuvre quelle que soit l'issue des négociations qui, nous le savons, ne seront pas faciles", a-t-il assuré.

(Lefteris Papadimas; Eric Faye pour le service français)