Belgique-Un réacteur de Tihange à l'arrêt pour cause d'incendie

dimanche 30 novembre 2014 19h08
 

BRUXELLES, 30 novembre (Reuters) - Electrabel, filiale de GDF Suez, a dû fermer momentanément un réacteur dimanche, à la suite d'un incendie survenu dans un poste de haute tension, a annoncé Elia, le gestionnaire du réseau de transport d'électricité en Belgique.

Cela implique que trois seulement des sept réacteurs nucléaires belges sont en activité.

Electrabel a dû interrompre la centrale de 1.000 mégawatts Tihange 3, au sud-ouest de Liège, après que plusieurs câbles électriques en dehors du réacteur eurent pris feu.

Electrabel n'était pas disponible dans l'immédiat. On ne sait pas encore quand la centrale Tihange 3 doit repartir.

"Un incendie s'est déclaré ce dimanche matin dans le poste haute tension d'Electrabel sur le site de la centrale de Tihange 3. Ce poste transforme l'électricité produite par la centrale avant de l'injecter sur le réseau haute tension. Suite à ce feu, la centrale s'est mise automatiquement à l'arrêt", a expliqué Elia dans un communiqué.

"Les dommages au poste haute tension d'Electrabel sont encore à évaluer. Elia apporte sa collaboration pour que les réparations puissent être réalisées au plus vite afin de rendre la centrale de nouveau disponible".

Electrabel gère sept réacteurs nucléaires en Belgique: quatre à Doel, près d'Anvers, et trois à Tihange, avec une capacité totale proche de 6.000 mégawatts, couvrant la moitié environ des besoins d'électricité du pays.

Mais avec quatre réacteurs à l'arrêt, les experts craignent des coupures d'électricité cet hiver.

(Barbara Lewis, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par)