La perspective d'élections anticipées en Catalogne se rapproche

mercredi 26 novembre 2014 21h18
 

MADRID, 26 novembre (Reuters) - La perspective d'élections anticipées en Catalogne s'est rapprochée mercredi, le parti de la Gauche républicaine de Catalogne (ERC) se disant prêt à discuter d'un programme commun avec le président du gouvernement autonome, Artur Mas.

Convergence et Union (CiU), la formation de centre droit du président de l'exécutif régional, et l'ERC sont les deux principaux partis de Catalogne.

A la suite de la "consultation citoyenne" symbolique du 9 novembre, où le "oui" à l'indépendance a recueilli près de deux millions de voix, Artur Mas avait dit étudier la possibilité de convoquer des élections anticipées si les partis régionaux favorables à la sécession s'unissaient sur un même programme.

Mardi soir, il a détaillé son projet visant à créer un Etat indépendant de Catalogne dans un délai de dix-huit mois, la formalisation d'un programme commun en constituant la première étape.

"C'est un bon point de départ", a réagi mercredi le chef de l'ERC, Oriol Junqueras, initialement opposé au rapprochement prôné par le président de la Generalitat.

"Il nous faut de nouveaux modèles qui additionnent toutes les forces politiques qui souhaitent aller vers l'indépendance", a-t-il ajouté.

Des semaines seront sans doute nécessaires pour formaliser un programme commun à la CiU et à l'ERC. Mais l'idée que ces deux partis puissent aller ensemble aux urnes est un défi lancé à Mariano Rajoy, qui refuse une sécession de la Catalogne, et augure mal du dialogue entre Madrid et Barcelone proposé par le président du gouvernement central.

Un sondage publié cette semaine par le quotidien El Mundo crédite la CiU de Mas de 23,8% des intentions de vote et l'ERC de 22,1%. (Julien Toyer; Henri-Pierre André pour le service français)