Un des ravisseurs d'Hervé Gourdel tué par l'armée algérienne

mercredi 26 novembre 2014 15h53
 

ALGER, 26 novembre (Reuters) - L'armée algérienne a tué en octobre un activiste qui était impliqué dans l'enlèvement et la décapitation du touriste français Hervé Goudel kidnappé fin septembre en Kabylie, a annoncé le ministre algérien de la Justice, Taïeb Louh, mercredi.

L'organisation les soldats du califat, groupe islamiste dissident qui s'est rallié à l'Etat islamique (EI), avait revendiqué l'exécution du Français affirmant avoir agi en représailles à la participation de la France à la coalition sous commandement américain en Irak.

"L'enquête sur l'assassinat du ressortissant français Hervé Gourdel fait apparaître que l'un de ceux qui ont commis ce meurtre a été tué par l'armée lors d'une opération anti-terroriste en octobre", déclare Taïeb Louh à l'agence APS.

Hervé Gourdel, 55 ans, avait été enlevé par des activistes dans une région montagneuse à l'est d'Alger où il faisait de la randonnée.

Son exécution avait été annoncée dans une vidéo repérée par le site spécialisé dans la surveillance des organisations islamistes sur intenet (SITE).

(Hamid OUld Ahmed; Pierre Sérisier pour le service français) ;))