LEAD 1-Grèce-Pas d'accord en vue d'une sortie du programme d'aide

mercredi 26 novembre 2014 15h30
 

PARIS, 26 novembre (Reuters) - La Grèce et ses bailleurs de fonds internationaux ne sont pas parvenus, lors d'une rencontre à Paris, à surmonter leurs divergences relatives au déficit budgétaire projeté l'an prochain, a déclaré mercredi un haut fonctionnaire aux Finances grec.

Ces divergences persistantes font douter que les deux parties puissent se mettre d'accord d'ici la date-limite du 8 décembre et permettre ainsi à la Grèce une sortie anticipée, avant la fin de l'année, du programme d'aide international du Fonds monétaire international (FMI) et de l'Union européenne (UE).

Le haut fonctionnaire a dit qu'une prolongation du programme d'aide au-delà de la fin de l'année n'avait pas été évoquée et ajouté qu'aucune date n'avait été fixée pour le retour des inspecteurs de la "troïka" à Athènes afin de procéder au dernier examen des progrès accomplis par la Grèce dans la voie des réformes.

"Le problème crucial c'est le déficit budgétaire de 2015", a-t-il expliqué.

Les bailleurs de fonds estiment que le budget 2015 fait apparaître un besoin de financmeent non couvert de deux milliards d'euros en raison notamment de l'engagement pris par Athènes d'apurer des arriérés de paiement.

Le gouvernement grec considère qu'il n'en est rien et a soumis la semaine dernière au Parlement un budget pratiquement à l'équilibre malgré le refus des inspecteurs de la troïka (UE, FMI, Banque centrale européenne) de l'avaliser.

Le gouvernement grec joue sa survie sur la sortie du programme d'aide international. Il espère qu'une sortie anticipée l'aidera à passer l'obstacle de l'élection présidentielle de février et à s'épargner ainsi des législatives anticipées. (Deepa Babington, Wilfrid Exbrayat et Marc Joanny pour le service français)