26 novembre 2014 / 09:44 / dans 3 ans

LEAD 1-Bourse-Kering en hausse, Exane et Nomura optimistes

* Exane relève son conseil de “neutre” à “surperformance”

* Nomura à l‘achat

* L‘action grimpe de 1,7%, 2e plus forte hausse du CAC 40 (Actualisé avec précisions)

26 novembre (Reuters) - L‘action Kering signe mercredi matin la deuxième plus forte hausse de l‘indice CAC 40 , le groupe profitant de deux notes sur le secteur du luxe, l‘une d‘Exane BNP Paribas et l‘autre de Nomura, dans lesquelles les analystes des deux brokers se montrent optimistes pour la société.

A 10h29, le titre progresse de 1,72% à 165,60 euros, contre un gain de 0,1% au même instant pour le CAC 40.

Selon Exane, le marché est proche d‘un tournant dans le secteur du luxe, avec les effets de la hausse du dollar, un exercice 2014 qui a incité les groupes à freiner leurs coûts, et l‘amélioration de la macroéconomie.

“Ceci devrait être propice à une rotation des valeurs défensives de qualité (Hermès et, anciennement, Luxottica ) vers des titres à bêta plus élevé (Swatch , Burberry, Kering, les valeurs moyennes italiennes) avec les valeurs de qualité (Richemont et LVMH ) en point d‘appui”, estime le broker.

Passant en revue l‘ensemble du secteur du luxe en Europe, Exane a relevé sa recommandation sur Kering de “neutre” à “surperformance” et celle sur Moncler de “sous-performance” à “neutre” mais a déclassé Burberry de “surperformance” à “neutre”.

“Kering est la valeur à bêta élevé ‘par excellence’” au sein du secteur, ajoute dans sa note l‘intermédiaire.

Selon les données Thomson Reuters, le coefficient bêta - qui mesure le risque d‘un titre par rapport au marché ou à un indice de référence - de Kering s‘élève à 0,73, contre 0,18 pour Hermès, 0,4 pour Luxottica, 0,87 pour LVMH, 0,9 pour Richemont, 1,08 pour Swatch, et 1,17 pour Burberry.

Exane estime que Kering devrait profiter de sa valorisation (ratio cours sur bénéfices de 14,9 pour les douze prochains mois, contre 20,3 en moyenne pour le secteur, selon les données Thomson Reuters), de la faiblesse des attentes du marché et de la perspective d‘une séparation des activités Luxe et Lifestyle l‘an prochain.

Le président du directoire de Puma a indiqué au début du mois n‘avoir reçu aucune indication de la part de Kering concernant un éventuel projet de cession par le groupe français de sa participation de 86% dans l‘équipementier sportif après le bond de près de 11% de l‘action du groupe allemand sur des rumeurs de marché évoquant un possible retrait du français.

De son côté, Nomura conseille d‘acheter le titre Kering avec un objectif de cours de 190 euros, le broker anticipant une forte génération de trésorerie et une nouvelle accélération de Puma. (Alexandre Boksenbaum-Granier, avec le bureau de Bangalore, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below