Juncker va dévoiler son plan de E315 mds pour l'investissement

mardi 25 novembre 2014 21h00
 

* Un fonds spécial créé, au capital de 21 milliards

* Bruxelles attend 250 mds d'investissement privé

* Un point de croissance et un million d'emplois espérés

par Gregory Blachier

BRUXELLES, 25 novembre (Reuters) - La Commission européenne est convenue mardi de créer un nouveau fonds doté d'un capital garanti de 21 milliards d'euros afin d'amorcer un plan d'investissements sur trois ans, essentiellement privés, de plus de 300 milliards d'euros qui doit doper la croissance et l'emploi.

Le Fonds européen d'investissement stratégique (FEIS) doit être présenté ce mercredi au Parlement européen à Strasbourg par le nouveau président de l'exécutif européen, Jean-Claude Juncker, qui s'était engagé sur un vaste plan d'investissements avant de prendre ses fonctions, au début du mois.

Ce programme était très attendu dans un contexte de rigueur budgétaire, de croissance atone et de repli du financement privé mais, comme beaucoup l'avaient anticipé, il se fera sans que les Vingt-Huit n'aient à remettre au pot budgétaire de l'UE.

La Commission estime que ce plan pourrait générer entre 0,75 et 1 point de croissance supplémentaire, et créer 1 à 1,3 million d'emplois - l'UE compte aujourd'hui 25 millions de chômeurs. La prudence est de mise à Bruxelles où, dit-on de source européenne, l'idée première est de "redonner confiance".

Pour ce faire, explique un diplomate européen, le nouveau FEIS, créé au sein de la Banque européenne d'investissements (BEI), doit permettre à cette dernière de "prendre plus de risques dans certains secteurs et dans certains pays" sans que cela n'affecte sa crédibilité ou ses capacités.   Suite...