Honda admet des manquements au devoir d'information depuis 2003 aux USA

lundi 24 novembre 2014 21h43
 

DETROIT, 24 novembre (Reuters) - Honda Motor a admis lundi qu'il n'avait pas respecté ses obligations ces 11 dernières années pour ce qui était de signaler aux autorités américaines des accidents ayant causé des décès et des blessures.

Le constructeur automobile nippon a précisé qu'une enquête extérieure avait montré qu'il avait négligé de signaler 1.729 cas de décès ou de blessures depuis 2003 "en raison d'erreurs variées".

Honda répondait ainsi à une lettre du 3 novembre adressée par la National Highway Traffic Safety Administration américaine à ce sujet.

Depuis 2008, Honda a rappelé plus de 7,5 millions de véhicules aux Etats-Unis en raison de pièces défectueuses équipant des airbags conçus par l'équipementier japonais Takata .

(Paul Lienert, Wilfrid Exbrayat pour le service français)