Pékin veut la transparence sur le salaire des patrons du public

lundi 24 novembre 2014 10h29
 

PEKIN, 24 novembre (Reuters) - Le gouvernement chinois s'apprêtre à contraindre les dirigeants des grandes sociétés d'Etat (SOE) à rendre public leur salaire, rapporte lundi un quotidien d'affaires chinois.

Cette mesure, ajoute l'Economic Information Daily, vise à améliorer l'efficacité et la transparence du monde des affaires.

Elle s'appliquera aux entreprises contrôlées par l'Etat, y compris celles qui sont cotées en Bourse.

"Les revenus 'invisibles' des dirigeants des SOE sont devenus l'une des zones grises les plus controversées des pratiques de rémunération et l'objet de demandes émanant de la société", écrit le journal.

Ce "système d'information sur les rémunérations", dont les modalités ne sont pas précisées, entrera en vigueur en janvier.

Il devrait être suivi par un abaissement du plafonnement des salaires dans les sociétés d'Etat. La limite actuelle (douze fois le salaire moyen) devrait être ramenée à sept ou huit fois le salaire moyen. (Matthew Miller,; Henri-Pierre André pour le service français, édité par Marc Angrand)