Lueur d'espoir en 2015 pour les télécoms en Europe

vendredi 21 novembre 2014 15h56
 

* "La musique a l'air bonne", dit le DG de Vodafone

* Baisse de l'impact de la régulation et 4G profitent aux revenus

* 21 des 24 opérateurs européens ont battu le consensus au T3

* L'Europe réduit l'écart avec les USA en matière de valorisation

par Leila Abboud et Danilo Masoni

BARCELONE, 21 novembre (Reuters) - Plusieurs opérateurs européens ont osé exprimer cette semaine l'espoir de voir enfin la lumière au bout du tunnel l'an prochain après plusieurs années de repli de leurs revenus, à la faveur de l'essor de la 4G, d'une diminution des pressions réglementaires et d'une amorce de consolidation du secteur.

Les dirigeants de Telefonica, Orange et Deutsche Telekom réunis à Barcelone ont exprimé un optimisme prudent face aux investisseurs participant à la conférence Morgan Stanley sur les télécoms, les médias et la technologie.

Ce redressement est lié pour partie au fait que les baisses de prix imposées par la réglementation européenne sur les frais d'itinérance et les coûts de terminaison d'appel, qui correspondent aux coûts d'acheminement que les opérateurs se facturent entre eux, ont été pour l'essentiel répercutées.

Mais les opérateurs commencent également à récolter les fruits des importants investissements réalisés pour acquérir des fréquences et déployer des réseaux de dernière génération mobile permettant de regarder des vidéos et de surfer sur le web sur les smartphones et les tablettes.   Suite...