** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

vendredi 21 novembre 2014 08h04
 

PARIS, 21 novembre (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont
attendues stables ou en légère hausse vendredi à l'ouverture, après les records
de clôture atteints jeudi par le Dow Jones et le Standard & Poor's 500 à New
York.
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien 
devrait ouvrir quasiment inchangé tandis que le Dax à Francfort et le
FTSE à Londres pourraient gagner 0,1%.
    Wall Street a fini en hausse jeudi soir après des indicateurs économiques
favorables aux Etats-Unis, qui ont contrebalancé l'effet négatif des enquêtes
Markit sur la morosité de l'activité dans la zone euro.   
    Les investisseurs seront attentifs à l'intervention du président de la
Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, au congrès bancaire européen à
Francfort alors que la BCE doit débuter ce vendredi ses achats de titres adossés
à des actifs (ABS) dans l'espoir de relancer le crédit aux entreprises dans la
zone euro. 
    La Bourse de Tokyo a terminé en hausse après l'annonce par le Premier
ministre Shinzo Abe de la dissolution de la chambre basse du parlement. Shinzo
Abe veut revenir devant les électeurs pour obtenir leur feu vert à la poursuite
de sa politique de relance. 
    Sur le marché des changes, le yen s'est repris face au dollar après la mise
en garde du ministre japonais des Finances sur une chute trop rapide de la
monnaie nipponne. L'euro se traite autour de 1,2550 dollar. 
    Le Brent remonte pour sa part vers les 80 dollars le baril avec les bons
indicateurs économiques en provenance des Etats-Unis. Les investisseurs parient
aussi sur une annonce par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)
d'une réduction de sa production, lors de sa réunion du 27 novembre.
    
 
  PRINCIPAUX INDICATEURS A L'AGENDA DU 21/11 
PAYS   GMT      INDICATEUR                        PÉRIODE  CONSENSUS  PRÉCÉDENT
 GB   09h30     Emprunts nets secteur public      octobre  £6,7 mds   £11,83 mds

    VALEURS À SUIVRE
    
    * BOUYGUES TELECOM, ALTICE. Altice, maison mère du
câblo-opérateur Numericable qui est sur le point d'absorber SFR, est
ouvert au rachat de la filiale télécoms de Bouygues pour consolider un marché
très concurrentiel, a déclaré jeudi son directeur général. 
    
    * PUBLICIS dévoilera le 8 décembre un plan stratégique jusqu'en
2018 et pourrait fournir à cette occasion des précisions sur la redistribution
de cash aux actionnaires après son rachat du spécialiste de la publicité
numérique Sapient pour 3,7 milliards de dollars début novembre.
 
    
    * AREVA. Standard & Poor's a réduit les notes de la dette du
groupe nucléaire, maintenant une perspective "négative" en raison des
incertitudes sur le niveau de consommation de trésorerie en 2014 et en 2015.
 
    
    * SANOFI. Le président par intérim Serge Weinberg a qualifié de
"pures spéculations" les noms évoqués dans la presse comme possibles successeurs
à Christopher Viehbacher, le directeur général du laboratoire pharmaceutique
limogé fin octobre. Le groupe a également confirmé que Jean-René
Fourtou allait présider le comité des nominations.  
    
    * AXA a annoncé jeudi anticiper une hausse d'au moins 5% de son
volumes d'affaires nouvelles en assurance vie, épargne et retraite en 2014 et a
confirmé viser une croissance en assurance dommages malgré un léger
ralentissement constaté. 
    
    * AIRBUS, THALES. Le ministère de la Défense a passé
commande de 12 avions multi-rôles de ravitaillement en vol et de transport
(MRTT) baptisés "Phénix" à Airbus pour un montant total d'environ trois
milliards d'euros, pour lequel Thales fournira l'avonique (électronique de bord)
. Delta Air Lines a par ailleurs confirmé une commande de
50 gros porteurs d'Airbus, d'une valeur de 14 milliards de dollars au prix
catalogue.
    
    * LVMH. Sephora USA, la filiale américaine de la chaîne de
parfumeries Sephora, fait l'objet d'une plainte en nom collectif pour
discrimination aux Etats-Unis après avoir désactivé les comptes en ligne de
clientes qu'elle soupçonnait de faire des achats en grande quantité à des fins
de revente. Sephora assure que les faits allégués ont été déformés et que des
comptes ont été temporairement bloqués dans plusieurs pays à la suite d'un crash
de son site lors d'une opération de promotion le 6 novembre. 
    
    * VINCI, BOUYGUES - Les équipes de Novarka (50% VINCI
Construction Grands Projets, mandataire, et 50% Bouygues Travaux Publics,
filiale de Bouygues Construction) ont achevé avec succès le levage de l'enceinte
de confinement du sarcophage de Tchernobyl en Ukraine. (Le communiqué: bit.ly/1r133mZ)
    
    * VINCI - Soletanche Freyssinet, division de génie civil
spécialisé de Vinci Construction, a porté à 100% sa participation au capital de
Freyssinet Espagne, qui a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires de 120 millions
d`euros, dont 80 % en Amérique Latine. (Le communiqué: bit.ly/1r12VE0)

    * LDLC a annoncé jeudi relever son objectif de résultat
opérationnel courant pour son exercice décalé 2014-2015, à 12 millions d'euros
contre 10 millions d'euros initialement fixé, et confirmé sa prévision, déjà
révisée à la hausse, de chiffre d'affaires annuel d'environ 295 millions
d'euros. Pour son premier semestre fiscal, le groupe a fait état d'une hausse de
44,5% de son résultat opérationnel courant. (Le communiqué: bit.ly/1zGLz4v)
    
    * VODAFONE. L'entreprise de télécoms Cable & Wireless, achetée par
Vodafone en 2012, a aidé les autorités britanniques à surveiller les
communications de millions d'utilisateurs d'internet à travers le monde, a
rapporté jeudi Channel 4.
    
    * ENDESA ENEL. Le groupe de services collectifs italien
Enel a fixé  à 13,5 euros le prix des actions de sa filiale espagnole Endesa
qu'il met en vente auprès du public, dans le but de lever 3,1 milliards d'euros
pour réduire sa dette.
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 
    

 (Bertrand Boucey pour le service français, édité par Patrick Vignal)