JCDecaux "prudemment optimiste" sur la publicité extérieure 2015

mercredi 19 novembre 2014 19h36
 

BARCELONE, 19 novembre (Reuters) - Le numéro un mondial de la communication extérieure JCDecaux a déclaré mercredi qu'il restait optimiste dans ses perspectives pour l'an prochain, malgré les sanctions imposées à la Russie, son deuxième marché pour les panneaux d'affichage.

"Je suis prudemment optimiste pour l'an prochain mais c'est une vision de court terme. Je ne m'attends pas à ce que 2015 soit une année mirifique", a dit Jean-François Decaux, co-directeur général de la société, à la conférence Morgan Stanley sur les TMT (technologie, médias, télécoms) à Barcelone.

"Il y a encore des problèmes en France. L'Espagne est en redressement. La Russie reste difficile parce que l'économie est affectée par les sanctions européennes. Le marché des médias en Russie sera certainement en baisse l'an prochain", a-t-il dit.

A la question de savoir si JCDecaux est intéressé par des acquisitions pour croître aux Etats-Unis, il a répondu que la famille envisageait de le faire depuis de nombreuses années.

Selon des analystes financiers, CBS Outdoor pourrait être une cible de rachat pour la société française, mais Jean-François Decaux a évoqué une autre option, qui consisterait à créer une activité de panneaux d'affichage numérique de son côté sur le modèle de son projet en cours de réalisation à Chicago.

"Nous ne sommes pas pressés d'acquérir des actifs aux Etats-Unis", a-t-il dit. "Nous voulons reproduire le modèle de Chicago qui pourrait changer les règles du jeu (...)", a-t-il ajouté. (Leila Abboud, Juliette Rouillon pour le service français)