Staples-Bénéfice meilleur que prévu, l'action monte avant Bourse

mercredi 19 novembre 2014 14h30
 

19 novembre (Reuters) - Le distributeur de fournitures de bureau Staples a annoncé mercredi des résultats trimestriels supérieurs aux attentes avec le rebond de la demande pour ses produits de base, tels que le papier ou les encres, après six trimestres de déclin.

L'action, en baisse de 18% depuis le début de l'année, progresse de 4% dans les échanges d'avant-Bourse sur le Nasdaq, par rapport à son cours de clôture de 12,76 dollars mardi.

Staples a aussi relevé sa prévision de génération annuelle de trésorerie à "plus de 800 millions de dollars" contre "plus de 600 millions de dollars" précédemment. Il a annoncé la fermeture de 170 magasins en Amérique du Nord, soit davantage que les 140 évoqués auparavant.

Leader sur son secteur aux Etats-Unis, le distributeur dit avoir réalisé déjà plus de 200 millions de dollars d'économies sur les 500 millions qu'il a programmées sur deux ans.

Le chiffre d'affaires à magasins constants a reculé de 4% au troisième trimestre clos le 1er novembre, conformément aux attentes des analystes, selon Consensus Metrix.

Staples, qui a mis l'accent sur la croissance de ses activités en ligne, souligne que les ventes de son site internet ont progressé de 9%.

Le bénéfice net a été porté à 216,8 millions de dollars, soit 34 cents par action, contre 135,2 millions de dollars et 21 cents par action un an plus tôt.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice est de 37 cents par action.

Le chiffre d'affaires a toutefois reculé de 2,5% à 5,96 milliards de dollars.

Les analystes interrogés par Reuters attendaient un bénéfice de 36 cents par action et un chiffre d'affaires de 5,93 milliards de dollars.

Staples a toutefois prévenu que son chiffre d'affaires allait encore baisser au cours du trimestre des fêtes de fin d'année. Il prévoit un bénéfice pour le trimestre en cours compris entre 27 et 32 cents par action, soit nettement moins que la moyenne des attentes des analystes, de 31 cents. (Yashaswini Swamynathan à Bangalore, Véronique Tison et Bertrand Boucey pour le service français, édité par Juliette Rouillon)