LEAD 1-Statu quo de la Banque du Japon malgré la récession

mercredi 19 novembre 2014 10h46
 

* La BoJ maintient son stimulus monétaire comme attendu

* La banque centrale parle toujours de reprise modérée de l'économie

* Kuroda critique à mot couverts le report de la hausse de la TVA

* La BoJ pourrait devoir réduire ses prévisions de PIB en janvier (Actualisé avec les déclarations du gouverneur de la BoJ)

par Leika Kihara et Stanley White

TOKYO, 19 novembre (Reuters) - La Banque du Japon (BoJ) a laissé sa politique monétaire inchangée mercredi à l'issue d'une réunion de deux jours alors que des statistiques publiées lundi ont montré que le pays était tombé en récession au troisième trimestre.

Malgré l'impact sur l'économie de la hausse de la TVA intervenue en avril, l'institut d'émission continue de se montrer relativement optimiste sur les perspectives de la troisième économie mondiale et semble vouloir se donner le temps d'évaluer les effets des nouvelles mesures d'assouplissement annoncées le mois dernier.

Son gouverneur Haruhiko Kuroda, ardent défenseur d'une nouvelle augmentation de la TVA pour réduire la dette, a critiqué à mots couverts la décision du Premier ministre Shinzo Abe de reporter cette mesure impopulaire qui était programmée pour octobre 2015.

Sans surprise, le comité de politique monétaire de la banque centrale s'est prononcé en faveur du maintien d'un programme de rachats d'actifs de 80.000 milliards de yens (575 milliards d'euros) par an. Le montant de cette enveloppe avait, contre toute attente, été augmenté de 30.000 milliards le 31 octobre.   Suite...