L'Italie veut voir l'UE reconnaître ses efforts budgétaires

mardi 18 novembre 2014 14h18
 

ROME, 18 novembre (Reuters) - Pier Carlo Padoan, le ministre italien de l'Economie, a dit s'attendre mardi à ce que l'Union européenne reconnaisse les efforts de son gouvernement pour réduire le déficit budgétaire et lancer des réformes économiques alors que le pays est retombé en récession.

La Commission devrait fonder son évaluation des finances publiques italiennes non seulement sur la base de "seuils" mais aussi en prenant en compte la "logique interne des stratégies", a-t-i dit lors d'une conférence, ajoutant : "Je m'attends donc à ce que nos efforts importants pour améliorer le bilan (...) et entreprendre des réformes structurelles soient reconnus."

Sous la pression de la Commission, le président du Conseil Matteo Renzi a annoncé le mois dernier des coupes budgétaires supplémentaires de 4,5 milliards d'euros pour 2015 mais une source communautaire a indiqué à Reuters que Bruxelles pourrait en exiger davantage.

Matteo Renzi cherche à assouplir les règles du marché du travail et à réformer l'administration publique et le système judiciaire afin de créer les conditions d'une croissance future.

La troisième économie de la zone euro connaît actuellement sa troisième récession en six ans et Pier Carlo Padoan a dit s'attendre à une nouvelle contraction du produit intérieur brut au quatrième trimestre. (Giuseppe Fonte, Véronique Tison pour le service français)