LEAD 1-France-Imbroglio à Paris après le rejet de la Tour Triangle

lundi 17 novembre 2014 15h35
 

* Un échec définitif serait lourd de conséquences pour Hidalgo

* Les écologistes mêlent leurs voix à celles de l'opposition

* La "Tout Triangle" est morte, dit Contassot (Actualisé avec réactions, détails)

par Gregory Blachier

PARIS, 17 novembre (Reuters) - La polémique autour de la Tour Triangle, spectaculaire projet qui devait voir le jour dans la capitale, a connu un nouveau rebondissement lundi avec un vote de rejet du Conseil de Paris, aussitôt contesté par la maire, Anne Hidalgo.

Le Conseil de Paris a rejeté une délibération technique nécessaire au lancement des travaux de cette tour de 180 mètres et 500 millions d'euros par 83 voix contre 78 lors d'un vote à bulletin secret, organisé pour éviter une issue défavorable.

Mais de nombreux élus UMP, ainsi que quelques écologistes, ont exhibé leur bulletin avant de le glisser dans l'urne, ce qui a incité Anne Hidalgo à déclarer le scrutin non avenu et à annoncer un recours en nullité devant le tribunal administratif.

Son adversaire malheureuse aux élections municipales, l'UMP Nathalie Kosciusko-Morizet, qui avait annoncé durant la séance cette démonstration de vote pour protester contre l'absence de scrutin public, a dénoncé un "déni de démocratie".

"Il y a un problème de morale politique", a dit à la presse la présidente du premier groupe d'opposition de la ville.   Suite...