Santander dissout son comité international

vendredi 14 novembre 2014 23h50
 

MADRID, 14 novembre (Reuters) - Santander a annoncé vendredi la dissolution de son comité consultatif international, composé de 12 membres, une décision qui met notamment fin aux fonction de Rodrigo Rato, un ancien directeur général du Fonds monétaire international (FMI) au sein de la banque espagnole.

Ce dernier, qui a également été ministre de l'Economie espagnol et présidé le groupe bancaire Bankia jusqu'à son sauvetage par l'Etat en 2012, avait été embauché comme conseiller par Santander en 2013.

Rodrigo Rato, avec des dizaines d'autres anciens dirigeants de Bankia et Caja Madrid, a récemment été accusé d'abus de biens sociaux.

Selon Santander, la décision de supprimer le comité international, qui avait été mis sur pied en 1997, tient au changement de sa situation.

"La révolution numérique, les nouvelles tendances des affaires mondiales, de plus grandes exigences des autorités de régulation et des clients et le manque de confiance du grand public dans l'industrie financière sont à l'origine de défis importants ainsi que d'opportunités", note Santander dans un communiqué.

Le comité comptait également parmi ses membres George Mathewson, ancien président de Royal Bank of Scotland, et Francisco Pinto, ex-Premier ministre portugais.

La dissolution du comité consultatif international est à ce stade le bouleversement de l'organigramme de Santander le plus important décidé par Ana Botin, devenue présidente exécutive de la banque depuis la mort de son père, Emilio Botin, en septembre. (Carlos Ruano, Benoit Van Overstraeten pour le service français)