Bourse-Les parapétrolières rebondissent, anticipations de M&A

vendredi 14 novembre 2014 16h24
 

PARIS, 14 novembre (Reuters) - Le secteur parapétrolier européen rebondit nettement vendredi après-midi en Bourse, soutenu par la perspective d'opérations de fusions-acquisitions (M&A) dans un environnement marqué par la chute des cours du pétrole.

A 16h06, l'indice Thomson Reuters du secteur européen des services et équipementiers pétroliers avance de 2,95% au lendemain d'un repli de 2,24%. A Paris, CGG grimpe de 6,3% à 7,475 euros et Technip de 3,75% à 61,36 euros pendant que Fugro s'envole de 24,35% à Amsterdam.

"L'idée d'une fusion ou d'un rachat dans le secteur fait son chemin dans un contexte difficile avec la chute des cours du pétrole et la remise en question de certains projets", commente un vendeur actions en poste à Paris.

Aux Etats-Unis, Baker Hughes, le numéro trois mondial des services pétroliers, a confirmé jeudi des discussions préliminaires avec Halliburton, le numéro deux, en vue d'une éventuelle fusion des deux groupes américains.

"Nous anticipons une accélération des opérations de M&A en 2015 mais avec des tendances différentes dans chacun des sous-secteurs", indique dans une note Société générale.

Le broker s'attend ainsi à la matérialisation d'un plus grand nombre d'opérations dans le secteur de l'ingénierie et de la construction en 2015, des sociétés américaines comme Fluor , KBR, CB&I et Bechtel cherchant à consolider un secteur encore fragmenté, tandis que les acteurs européens sont susceptibles d'attirer des repreneurs potentiels.

"Sur le front de l'exploration, en supposant des prix bas du pétrole sur une plus longue période, nous pensons que le risque de ventes forcées d'actifs pourrait augmenter du fait d'une faiblesse des tarifs journaliers de forage jusqu'au second semestre 2015", considère SocGen.

Le cours du baril de Brent est tombé sous les 80 dollars (à 79,43 dollars ce vendredi, en baisse de plus de 29% depuis fin juin), un niveau en dessous duquel de nombreux projets ne sont plus, aux yeux d'analystes, rentables pour le secteur.

Le titre de la société néerlandaise de services pétroliers Fugro a bondi lundi de 49,2% après l'acquisition par sa rivale Boskalis de près de 15% de son capital.   Suite...