La confiance du consommateur américain à un plus haut depuis 2007

vendredi 14 novembre 2014 16h44
 

NEW YORK, 14 novembre (Reuters) - Le sentiment de confiance du consommateur américain s'est amélioré en novembre pour atteindre un plus haut de plus de sept ans grâce à la baisse du chômage et des prix pétroliers, montrent vendredi les résultats préliminaires de l'enquête mensuelle Thomson Reuters-Université du Michigan.

L'indice est ressorti en novembre à 89,4, au plus haut depuis juillet 2007, dépassant largement la prévision médiane des économistes interrogés par Reuters qui était de 87,5. La plus haute estimation penchait pour 89,0.

Le baromètre mesurant les conditions économiques actuelles a progressé à 103,0, contre 98,3 et au-dessus de la prévision de 98,8.

Le sous-indice des anticipations du consommateur a atteint 80,6 contre 79,6, battant la prévision de 80,2.

Tous les indicateurs ne sont cependant pas en croissance. Les prévisions sur les salaires demeurent faibles par exemple, en dépit du relèvement des perspectives sur une inflation basse.

"La plupart des ménages s'attendent toujours à une baisse du niveau de vie", a commenté dans un communiqué Richard Curtin, le directeur de l'étude.

L'enquête sur les prévisions annuelles d'inflation montre une hausse des prix de 2,6% contre 2,9% auparavant, tandis que les perspectives à cinq ans ne sont que de 2,6%, soit le deuxième point le plus bas après le record de septembre 2002, qui était de 2,5%. (Rodrigo Campos, Claude Chendjou pour le service français, édité par Patrick Vignal)