Lisbonne relance la privatisation de la compagnie aérienne TAP

jeudi 13 novembre 2014 16h47
 

LISBONNE, 13 novembre (Reuters) - Le gouvernement portugais va relancer la privatisation de la compagnie aérienne TAP, avec 61% du capital réservé à un ou plusieurs grands investisseurs, a déclaré jeudi le secrétaire d'Etat aux Transports.

Cinq pour cent du capital de la compagnie aérienne sera réservé aux salariés et 34% sera détenu par l'Etat portugais, qui disposera d'une option pour revendre cette part dans deux ans à l'issue de la privatisation.

Selon le secrétaire d'Etat aux Transports, Sergio Monteiro, il n'y a aucune date arrêtée pour la vente.

Le ministre de l'Economie Antonio Pires de Lima a assuré qu'il y avait plusieurs acheteurs potentiels intéressés par TAP. En 2012, le gouvernement de Lisbonne avait rejeté l'offre du magnat sud-américain German Efromovich, propriétaire de la compagnie aérienne AviancaTaca.

Le Portugal s'est engagé à privatiser TAP dans le cadre du plan d'aide de 78 milliards d'euros accordé par l'Union européenne et le Fonds monétaire international (FMI). (Sergio Goncalves et Daniel Alvarenga, Claude Chendjou pour le service français, édité par Patrick Vignal)