La justice suisse enquête pour manipulation présumée des changes

jeudi 13 novembre 2014 14h13
 

ZURICH, 13 novembre (Reuters) - La justice suisse a annoncé jeudi l'ouverture d'une enquête concernant plusieurs personnes pour manipulation présumée des taux de change, imitant en cela des procédures similaires lancées aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne.

L'enquête ne concerne pas des banques mais des individus, a expliqué une porte-parole du parquet, sans préciser le nombre de personnes visées.

La procédure porte sur des soupçons de "management financier déloyal" et de "violation du secret de l'instruction", des délits passibles d'amendes et de peines de prison de trois à cinq ans.

La justice collabore avec les autorités de régulation des marchés financiers et de la concurrence, qui enquêtent chacune sur des soupçons d'entente sur les taux de change portant sur plusieurs banques, fait savoir le parquet.

Les autorités britanniques, suisses et américaines ont infligé mercredi des amendes d'un montant total de plus de 4,3 milliards de dollars (3,4 milliards d'euros) à six banques, dont UBS, HSBC et Citigroup C.N, dans le cadre de règlements négociés sur des manipulations présumées du marché des changes.

(Joshua Franklin et Oliver Hirt; Patrick Vignal pour le service français)