AT&T suspend des investissements massifs sur la fibre

mercredi 12 novembre 2014 20h06
 

WASHINGTON, 12 novembre (Reuters) - Le géant américain des télécoms AT&T a annoncé mercredi qu'il suspendait un programme massif d'installation de réseaux de fibre optique dans 100 villes américaines dans l'attente de l'avis des régulateurs sur les propositions de Barack Obama pour garantir la stricte neutralité d'internet.

Le président américain a demandé lundi à l'autorité du marché des télécommunications de durcir son projet de réglementation du trafic internet aux Etats-Unis, plaidant pour l'interdiction des "voies rapides" payantes et jugeant que les fournisseurs d'accès devaient être soumis à une supervision similaire à celle des sociétés de services collectifs.

Plusieurs entreprises du secteur ont critiqué ces propositions, estimant qu'elles nuiraient à la croissance et aux investissements.

La décision d'AT&T de suspendre son projet d'installer de la fibre dans 100 villes américaines dont Chicago, Los Angeles et Miami est la plus spectaculaire depuis les annonces faites lundi par Barack Obama.

"Nous ne pouvons engager des sommes de l'ordre réclamé par l'installation de la fibre dans 100 villes sans savoir quelles seront les règles que ces investissements devront suivre", a déclaré le directeur général d'AT&T, Randall Stephenson lors d'un colloque.

La décision d'AT&T de mettre cet investissement entre parenthèses peut s'expliquer en outre par les fortes sommes dépensées par le groupe sur des acquisitions comme le rachat de l'opérateur de télévision par satellite DirecTV pour 48,5 milliards de dollars.

(Marina Lopes; Patrick Vignal pour le service français)