Cinq banques mises à l'amende dans l'enquête sur les changes

mercredi 12 novembre 2014 07h30
 

LONDRES, 12 novembre (Reuters) - Les autorités britanniques et américaines ont annoncé mercredi un réglement négocié avec cinq banques au terme de leur enquête sur des manipulations présumées du marché des changes.

Le régulateur britannique FCA (Financial Conduct Authority) a annoncé imposer des amendes d'un total de 1,7 milliard de dollars (1,4 milliard d'euros) à UBS, HSBC, Royal Bank of Scotland, Citigroup et JP Morgan .

Dans le détail, Citigroup écope de 358 millions de dollars, HSBC de 343 millions, JP Morgan de 352 millions, RBS de 344 millions et UBS de 371 millions.

La CFTC (Commodity Futures Trading Commission) américaine a annoncé de son côté des amendes de plus de 1,4 milliard de dollars pour le même motif, avec des pénalités de 310 millions pour Citi et JP Morgan, de 290 millions pour RBS et UBS et de 275 millions pour HSBC.

Ces amendes sanctionnent des "tentatives de manipulation (...) des taux de change mondiaux pour arranger les positions de certains traders", explique le régulateur américain dans son communiqué.

La FCA indique de son côté que son enquête se poursuit sur Barclays, qui ne fait pas partie du règlement négocié de mercredi.

UBS va par ailleurs s'acquitter d'une amende de 134 millions de francs suisses à la Finma, le gendarme des marchés financiers helvétiques. (Steve Slater et Jamie McGeever, Véronique Tison pour le service français)