L'Allemagne envisage de céder des parts de D. Telekom, D. Post

mardi 11 novembre 2014 12h07
 

BERLIN, 11 novembre (Reuters) - Le gouvernement allemand envisage de céder des parts dans Deutsche Telekom et Deutsche Post et pourrait relancer l'idée d'une privatisation partielle de l'opérateur ferroviaire Deutsche Bahn , selon un document du ministère des Finances que Reuters a pu consulter.

Le rapport, qui sera examiné mercredi en conseil des ministres, fait le point sur les participations de l'Etat dans différentes entreprises.

Il conseille d'"examiner attentivement" la possibilité d'une nouvelle cession d'actions de Deutsche Telekom, l'opérateur télécoms dans lequel l'Etat a une participation directe de 14,3% et une participation indirecte de 17% via la banque publique KfW.

Deutsche Post, Deutsche Bahn et les aéroports de Berlin, Cologne/Bonn et Munich sont également cités comme candidats potentiels, mais le document souligne que la privatisation de la compagnie de chemins de fer dépendra de la situation de l'entreprise et des conditions de marché. Il exclut en outre une privatisation de ses infrastructures ferroviaires.

Le gouvernement avait annulé un projet de privatisation partielle de Deutsche Bahn lorsque la crise financière a éclaté en 2008. (Matthias Sobolewski, Véronique Tison pour le service français)