Suède-La Riksbank n'entrevoit pas d'autres baisses de taux

mardi 11 novembre 2014 11h52
 

STOCKHOLM, 11 novembre (Reuters) - Le gouverneur de la banque centrale suédoise s'attend à ce que l'inflation reste basse pendant les deux années à venir mais ne pense pas pour autant que de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire seront nécessaires pour faire remonter les prix, montre le compte rendu de la dernière réunion monétaire.

Les taux d'intérêt à zéro, la hausse des prix à l'importation et l'expansion rapide du crédit devraient entraîner une remontée de l'inflation, explique Stefan Ingves dans les minutes publiées mardi.

Ces anticipations ont été renforcées par l'annonce mardi d'un indice des prix supérieur aux attentes pour octobre. Les prix à la consommation ont augmenté de 0,1% par rapport à septembre en Suède, tout en ressortant en baisse de 0,1% sur un an, alors que les économistes interrogés par Reuters prévoyaient respectivement -0,1% et -0,3%.

Pour combattre les pressions déflationnistes, la Riksbank a ramené son taux directeur à zéro, un plus bas record, lors de sa réunion monétaire du 28 octobre et dit ne pas s'attendre à relever ses taux avant la mi-2016.

"Si l'économie évolue comme attendu, il ne devrait pas y avoir besoin de nouvelles mesures de politique monétaire", a déclaré Stefan Ingves selon les minutes publiées mardi. (Bureau de Stockholm, Véronique Tison pour le service français)