USA-Le DG de Continental doit verser $995 mlns à son ex-femme

lundi 10 novembre 2014 23h41
 

(Répétition)

10 novembre (Reuters) - Un juge de l'Etat de l'Oklahama a ordonné que le directeur général de la compagnie pétrolière Continental Resources Harold Hamm devait verser près d'un milliard de dollars (805 millions d'euros) à son ex-femme dans le cadre de l'une des procédures de divorce les plus coûteuses de l'histoire des Etats-Unis.

Selon le juge spécial Howard Haralson, Harold Hamm, l'un des hommes les riches des Etats-Unis qui a fait fortune avec le boom du gaz de schiste en Amérique du Nord, doit verser un total de 995,5 millions à Sue Ann Hamm.

Même si cette somme ferait de cette dernière, âgée de 58 ans, l'une des 100 femmes les plus riches des Etats-Unis selon le classement Forbes, le montant est bien inférieur à ce que réclamaient les avocats de Sue Ann Hamm.

Le jugement, qui peut faire l'objet d'un appel, intervient après la fin, intervenue le mois dernier, d'un procès de divorce qui a duré neuf semaines et demie.

Les avocats de Sue Ann Hamm avaient estimé que le tribunal devait diviser en deux la fortune que représentent les 68% que détient Harold Hamm dans Continental Resources, société qu'il a fondée.

Cette participation représente près de 14 milliards de dollars.

Fin septembre, Reuters a rapporté que Continental Resources avait revisité son histoire de manière à minimiser le rôle de Harold Hamm et lui éviter ainsi un divorce trop coûteux.

Le titre Continental Resources a terminé en baisse de 1,65% à 54,22 dollars.

Les analystes qui suivent la valeur pensent toutefois que le jugement du divorce pourrait être un soulagement pour les autres actionnaires de Continental, étant donné que la somme en jeu est moins importante que prévu.

Harold Hamm devrait ainsi être en mesure de régler ce montant sans être contraint de vendre un nombre important d'actions Continental Resources. (Joshua Schneyer, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Pierre Sérisier)