Des vétérans américains d'Irak poursuivent cinq banques

lundi 10 novembre 2014 17h27
 

NEW YORK, 10 novembre (Reuters) - Des soldats américains blessés en Irak et les familles de soldats tués ont porté plainte lundi contre cinq banques européennes qu'ils accusent de blanchiment d'argent iranien ayant financé les attaques dont ils ont été victimes.

La plainte a été déposée au tribunal de district de Brooklyn, à New York, par des avocats spécialistes des circuits de financement terroriste, au nom de plus de 200 vétérans et proches de victimes.

Les cinq banques sont Barclays, Credit Suisse Group , HSBC Holdings, Standard Chartered et Royal Bank of Scotland Group.

Elles sont accusées d'avoir aidé l'Iran à contourner des sanctions américaines et à apporter un soutien matériel aux miliciens pro-iraniens du Hezbollah, en violation de la loi anti-terroriste aux Etats-Unis. (Alison Frankel, Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand)