Le patronat britannique veut des mesures pour le pouvoir d'achat

lundi 10 novembre 2014 02h11
 

LONDRES, 10 novembre (Reuters) - Le Royaume-Uni devrait relever le seuil d'exonération du paiement des cotisations sociales et étendre les mesures d'aide à la petite enfance pour augmenter le pouvoir d'achat, estime la Confederation of British Industry (CBI), le syndicat patronal britannique.

Au Royaume-Uni, les salaires ont tendance à augmenter plus lentement que l'inflation depuis 2007-2008 et le début de la crise financière, selon les mesures les plus utilisées.

Le gouvernement de David Cameron a relevé le seuil d'imposition des revenus.

Certains économistes estiment qu'une hausse analogue du seuil pour les contributions à la sécurité donnerait du pouvoir d'achat aux bas salaires.

La CBI suggère de relever le seuil de revenu pour le paiement des cotisations sociales à 10.500 livres (13.400 euros) par an, à partir de l'exercice 2020-2021, contre 8.000 livres (10.200 euros) actuellement.

Le syndicat patronal appelle aussi à l'extension de la mesure qui permet aux enfants âgés de trois et quatre ans de bénéficier de 15 heures par semaine de garde ou d'activités gratuites dans le domaine de l'éducation. Le patronat souhaite que ces aides s'appliquent à tous les enfants âgés d'un an et deux ans. (William Schomberg; Danielle Rouquié pour le service français)