Siemens doit rester majoritaire dans sa division Santé-IG Metall

dimanche 9 novembre 2014 14h22
 

FRANCFORT, 9 novembre (Reuters) - Siemens a pris l'engagement de sauvegarder sa division Santé dans son "portefeuille stratégique de long terme" et doit en conséquence y rester majoritaire même si elle est introduite en Bourse, estime le syndicat IG Metall.

Le groupe allemand a annoncé jeudi la séparation juridique de sa division Healthcare dans les différents pays où elle est présente, y compris en Allemagne, et cette mesure est vue comme le préalable à une éventuelle cession partielle ou totale.

Dans une lettre d'information diffusée en ligne, IG Metall précise avoir soumis à Siemens plusieurs conditions que le groupe a acceptées. Celui-ci s'est ainsi engagé à maintenir ou développer l'emploi dans ses activités de santé en Allemagne, à ne pas réduire ses effectifs sur d'autres gros sites ailleurs et à maintenir le siège en Allemagne.

Un porte-parole de Siemens s'est refusé à tout commentaire.

Le groupe bavarois a également annoncé jeudi la vente de son activité de solutions auditives à la firme de capital-investissement EQT et à la famille allemande Strüngmann pour 2,15 milliards d'euros. (Thomas Atkins, Véronique Tison pour le service français)