LEAD 1-La chute du Mur sans violence, un "miracle" pour Merkel

samedi 8 novembre 2014 22h39
 

(Actualisé, déclarations de Merkel, §§ 6-8)

BERLIN, 8 novembre (Reuters) - La chute du Mur de Berlin il y a vingt-cinq ans sans qu'aucun coup de feu n'ait été tiré a été un véritable "miracle", a déclaré samedi la chancelière allemande Angela Merkel.

"Ça a été un miracle que tout se passe pacifiquement", a-t-elle dit à la télévision, à la veille des célébrations qui marqueront dimanche la chute du Mur le 9 novembre 1989.

Alors âgée de 35 ans et vivant à Berlin-Est, Angela Merkel a précisé que ce soir-là elle rentrait du sauna quand elle a vu une foule se diriger vers l'Ouest et qu'elle a suivi le mouvement.

"Depuis plusieurs semaines il y avait beaucoup d'excitation. Depuis le 7 octobre, il y avait des blindés dans ma rue."

"Après avoir quitté le sauna le soir du 9 novembre, j'ai franchi le Mur sur la Bornholmer Strasse et j'ai fait la fête de l'autre côté avec des gens que je ne connaissais absolument pas (...) Il y avait un sentiment incroyable de bonheur. C'est une nuit que je n'oublierai jamais."

En fin de journée, dans un discours, la chancelière a rendu hommage au "courage" des Allemands de l'Est il y a vingt-cinq ans.

Ce jour du 9 novembre "nous a montré que le désir de liberté ne peut être éternellement étouffé", a-t-elle dit.

"Au cours de l'année 1989, de plus en plus d'Allemands de l'Est ont surmonté la peur de la répression et sont descendus dans les rues. C'était un point de non-retour. C'est grâce à leur courage que le Mur est tombé... "

Samedi, plus de 100.000 Berlinois et touristes se sont promenés le long de l'ancien tracé du mur qui a divisé la ville pendant 28 ans. Sur des poteaux de 3,6 m - la hauteur du mur - ont été placés 7.000 ballons lumineux qui seront lâchés dimanche pour symboliser la disparition du "Mur de la honte". (Erik Kirschbaum avec Andreas Rinke; Guy Kerivel pour le service français)