Les djihadistes ferment les écoles dans l'est de la Syrie

vendredi 7 novembre 2014 17h40
 

BEYROUTH, 7 novembre (Reuters) - Les djihadistes de l'Etat islamique (EI) ont décidé de fermer toutes les écoles dans les zones qu'ils contrôlent dans l'est de la Syrie, dans l'attente d'une révision des programmes et des enseignements, rapportent vendredi des habitants de la région et l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

L'EI contrôle depuis cet été presque toute la province de Daïr az Zour, où les forces gouvernementales n'occupent plus qu'une base aérienne et tiennent encore quelques petites poches de résistance.

L'OSDH précise que des responsables de l'EI ont réuni mercredi dernier les responsables des services éducatifs de la province.

Ils leur ont annoncé que tous les enseignants allaient devoir suivre une formation religieuse pendant un mois et que les programmes allaient être revus pour les expurger des enseignements "infidèles", ajoute l'OSDH.

Les cours de physique et de chimie ont déjà été supprimés dans plusieurs écoles au profit de l'enseignement religieux.

Une vidéo diffusée sur internet par les opposants aux islamistes montre une vingtaine de jeunes enfants défiler avec leurs maîtresses en scandant "nous voulons des écoles !" (Rasha Elass, Guy Kerivel pour le service français)