Le FSB réduit le surcroît de fonds propres exigé d'UBS et de CASA

jeudi 6 novembre 2014 18h06
 

LONDRES, 6 novembre (Reuters) - UBS et Crédit Agricole n'auront pas besoin de détenir autant de capital supplémentaire qu'on le pensait jusqu'alors, les régulateurs ayant estimé que ces banques étaient d'une importance systémique moindre qu'un an auparavant.

Le Conseil de stabilité financière (FSB) a publié jeudi une liste de 30 banques considérées comme étant d'une importance systémique maximale, baptisées G-SIB, et devant à ce titre détenir de 1% à 2,5% de capital supplémentaire afin de réduire leur risque de faire faillite et de semer le chaos dans les marchés financiers.

Le FSB, qui coordonne la réglementation financière dans le monde entier, a inclus Agricultural Bank of China dans cette liste des banques internationales les plus importantes.

Il ajoute qu'UBS et Crédit Agricole doivent constituer un matelas de fonds propres supplémentaires de 1% de leurs engagements. Sur la liste de l'année dernière, ce matelas était de 1,5%. Il représente un surcroît de protection par rapport aux fonds propres minimaux exigés de la part de toutes les banques. (Steve Slater, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)