Burkina Faso-La troïka ouest-africaine entame ses consultations

mercredi 5 novembre 2014 13h54
 

OUAGADOUGOU, 5 novembre (Reuters) - Trois chefs d'Etat de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) ont entamé mercredi à Ouagadougou des discussions avec le nouveau dirigeant militaire du Burkina Faso, en vue d'assurer le retour rapide d'un pouvoir civil dans ce pays à la suite de la démission du président Blaise Compaoré.

Le Sénégalais Macky Sall, le Nigérian Goodluck Jonathan et le Ghanéen John Dramani Mahama, dont le pays assure la présidence tournante de la Cédéao, se sont rendus dans la capitale burkinabé.

John Dramani Mahama a brièvement rencontré à huis clos le lieutenant-colonel Isaac Zida, désigné samedi par l'armée burkinabé pour conduire la transition.

Le président ghanéen a ensuite eu des consultations séparées avec le représentant spécial de l'Onu pour l'Afrique de l'Ouest, Mohammed Ibn Chambas, et le président de la Commission de la Cédéao, Kadré Désiré Ouedraogo, un ancien Premier ministre burkinabé.

Les trois présidents ouest-africains doivent également rencontrer dans la journée les principaux acteurs politiques burkinabés.

Le lieutenant-colonel Zida a promis mardi de remettre le pouvoir à un gouvernement civil de transition. La hiérarchie militaire a indiqué que la forme et la durée de cette période de transition seraient "déterminées de concert avec toutes les composantes de la vie nationale".

Lundi, l'Union africaine a donné à Isaac Zida deux semaines pour restituer le pouvoir aux civils. (Mathieu Bonkougou et Nadoun Coulibaly; Guy Kerivel pour le service français)