Japon-Kuroda prêt à en faire davantage pour une inflation à 2%

mercredi 5 novembre 2014 08h31
 

TOKYO, 5 novembre (Reuters) - Haruhiko Kuroda, gouverneur de la Banque du Japon (BoJ), a déclaré mercredi que l'institut d'émission était prêt à aller encore plus loin pour atteindre son objectif d'une inflation à 2% et pour donner un coup de pouce à une économie qui patine.

Il s'exprimait quelques jours après que la BoJ a pris tout le monde de court en augmentant massivement un programme de rachats d'actifs qui était déjà conséquent.

Cette annonce, faite vendredi, s'est traduite par une envolée de la Bourse de Tokyo, qui a pris plus de 8% en trois séances, et par une chute du yen, évoluant non loin d'un creux de sept ans face au dollar.

Haruhiko Kuroda a précisé que la BoJ était déterminée à faire tout ce qu'il fallait pour atteindre son objectif d'inflation à un horizon de deux ans afin d'enfin tourner la page de deux décennies de déflation.

Il a réaffirmé que cet objectif devrait être atteint au cours du prochain exercice fiscal, qui commence le 1er avril 2015.

"Il n'y a aucune modification de notre politique visant à atteindre une inflation de 2% aussi vite que possible, avec, en gros, une échéance à deux ans en tête", a déclaré Haruhiko Kuroda lors d'un discours prononcé à l'occasion d'un séminaire. "Il n'y a aucune limite aux outils que nous pouvons utiliser, y compris l'achat d'obligations souveraines japonaises."

Le gouverneur de la Banque du Japon a pris acte du fait qu'il y avait une tendance à la hausse des anticipations d'inflation, tout en disant que cela n'avait pas empêché la BoJ d'agir de manière préventive afin d'éviter que la baisse des cours du pétrole ne ralentisse la remontée des prix à la consommation.

"Afin de mettre un terme radical à la maladie chronique de la déflation, il faut prendre tous ces médicaments. Un traitement administré à moitié ne fera qu'aggraver les symptômes", a-t-il ajouté. (Leika Kihara et Stanley White, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)