4 novembre 2014 / 12:22 / dans 3 ans

LEAD 1-Résultat en hausse pour BMW malgré les citadines

(Actualisé avec résultats, cours de Bourse, contexte)

par Edward Taylor

FRANCFORT, 4 novembre (Reuters) - BMW a fait état mardi d‘un bénéfice opérationnel nettement supérieur aux attentes au troisième trimestre grâce notamment à la forte demande pour ses SUV, gros modèles à la fois utilitaires et sportifs.

Le constructeur allemand mise beaucoup sur les véhicules électriques et les petites citadines et pourtant, ce sont les SUV, notamment son modèle-phare, le X5, qui lui ont permis d‘augmenter ses ventes et ses marges.

Au troisième trimestre, la hausse de 6,9% des ventes de la marque BMW a permis de porter la marge opérationnelle de sa division automobile à 9,4% contre 8,6% pour Mercedes-Benz (groupe Daimler ) et 9,2% pour Audi (groupe Volkswagen ).

BMW a annoncé un bénéfice d‘exploitation en hausse de 17%, à 2,26 milliards d‘euros, alors que le consensus était de deux milliards.

“BMW continue d‘obtenir des résultats très solides et les perspectives pour le reste de cette année demeurent très encourageantes de notre point de vue”, écrivent les analystes d‘Evercore ISI dans une note.

Sur les trois mois à fin septembre, le résultat net a en revanche reculé de 1% à 1,314 milliard d‘euros, contre 1,330 milliard il y a un an et 1,354 milliard attendu par les analystes financiers interrogés par Reuters. BMW explique cette baisse par des impôts plus élevés et une dépréciation de sa participation dans le fabricant de fibre de carbone SGL Carbon .

L‘action BMW a grimpé de près de 3% dans les premiers échanges à la Bourse de Francfort avant de passer dans le rouge et de devenir la plus forte baisse du Dax en milieu de journée, à 83,92 euros, soit -1,58%, à 12h10 GMT.

LES VENTES DE VÉHICULES ÉLECTRIQUES NE DÉCOLLENT PAS

De janvier à septembre, les ventes des nouveaux modèles sportifs de la marque BMW ont progressé dans toutes les régions, notamment Europe, Asie et Etats-Unis, mais les ventes de la marque Mini ont baissé de 7,5% et celles de la série des BMW 300 ont aussi reculé.

Les ventes du SUV X5 en particulier ont augmenté de 34%, ce qui a permis à BMW d‘atteindre le haut de sa fourchette d‘objectifs pour la marge opérationnelle, définie entre 8 et 10%.

La génération de trésorerie de la division automobile a baissé de 36%, BMW ayant augmenté la production de nouveaux modèles pour un lancement international, dont la Mini 5 portes, apparue fin octobre chez les concessionnaires européens.

Le constructeur bavarois a lourdement investi dans le développement de véhicules électriques. Il a créé sa marque “i” mais les ventes du modèle i3 n‘ont pas décollé, atteignant 10.199 véhicules fin septembre.

Les ventes auraient dû être plus élevées mais des contraintes de production ont limité les livraisons, a expliqué mardi le président du directoire Norbert Reithofer.

En février, BMW avait annoncé avoir reçu “plus de 11.000 commandes” pour son i3.

“Les dépenses dans les nouvelles technologies vont rester élevées pour le restant de l‘année. Un élément important soutenant cette tendance est la nécessité de développer de nouvelles technologies destinées à réduire davantage les émissions de CO2”, souligne BMW. (Benoît Van Overstraeten et Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below