Diageo renonce à Bushmills pour contrôler Don Julio

lundi 3 novembre 2014 15h22
 

par Martinne Geller

LONDRES, 3 novembre (Reuters) - Le britannique Diageo a accepté de céder son whisky irlandais Bushmill afin d'obtenir le contrôle total de la marque de tequila haut de gamme Don Julio, dans le cadre de ses efforts pour reconquérir sa place de numéro un dans la tequila et étoffer son portefeuille de marques "de réserve".

Le leader mondial des spiritueux a annoncé lundi un accord avec la famille mexicaine Beckmann pour acquérir la moitié du capital de Don Julio qu'il ne possède pas déjà en échange du whisky Bushmills.

Diageo ne précise pas les termes financiers de l'opération. Les analystes de la banque d'investissement Nomura estiment son montant total à 440 millions de livres sterling (563,5 millions d'euros).

L'action Diageo perdait 0,79% à 1823,5 pence à 14h55 GMT à la Bourse de Londres.

Don Julio, dont les bouteilles coûtent entre 45 et 375 dollars, est la marque de tequila haut de gamme la plus vendue aux Etats-Unis. Sur l'exercice clos le 30 juin dernier, ses ventes ont bondi d'environ 27%.

Il s'agit donc d'un actif de choix pour Diageo, dont les ventes pâtissent d'un ralentissement marqué dans certains pays émergents, partiellement compensé par la robustesse de ses "marques de réserve" à forte marge, telles Johnnie Walker Blue Label, la vodka Ciroc et le rhum Zacapa.

Si le whisky Bushmills est une marque connue, il est davantage bon marché et subit sur ce secteur la domination de Jameson, propriété de Pernod Ricard. Pour les analystes de Nomura, Diageo, déjà largement présent dans les whiskies, ne lui a donc jamais accordé une grande importance.

  Suite...