LEAD 1-Altice a soumis une offre ferme pour Portugal Telecom

lundi 3 novembre 2014 01h01
 

(Actualisé avec précisions, contexte)

3 novembre (Reuters) - Altice a annoncé lundi avoir présenté au groupe brésilien Oi une offre ferme et intégralement financée pour le rachat des actifs de Portugal Telecom hors d'Afrique.

L'offre, qui représente une valeur d'entreprise totale de 7,025 milliards d'euros au total, ne concerne pas les dettes de la holding Rio Forte, précise Altice dans un communiqué.

Oi et Portugal Telecom (PT) avaient conclu en décembre dernier un accord de rapprochement mais le projet s'est heurté à de multiples difficultés, parmi lesquelles figure l'investissement de PT dans la dette de Rio Forte, l'une des holdings de l'empire financier déchu Espirito Santo. Rio Forte a depuis été placée en liquidation.

Les deux groupes ont du renégocier leur alliance et Oi, qui a changé de directeur général dans l'intervalle, s'est résolu à céder des actifs.

Altice ajoute dans son communiqué que si son offre est acceptée, l'opération sera financée par endettement et par la trésorerie.

Une source proche du dossier avait déclaré début octobre à Reuters qu'Altice, créé et dirigé par le milliardaire Patrick Drahi, négociait avec Oi la reprise de ses actifs portugais.

Le brésilien avait par la suite dit avoir reçu plusieurs marques d'intérêt pour les activités portugaises de Portugal Telecom.

En septembre, Patrick Drahi avait expliqué à des investisseurs en septembre que la stratégie de son groupe consistait à chercher des cibles de rachat dans des pays où il est déjà présent, parmi lesquels figure le Portugal.

Altice détient en effet déjà les câblo-opérateurs portugais Cabovisao et Oni, qui comptaient 230.000 clients à la fin du deuxième trimestre.

En France, Numericable, filiale d'Altice, a conclu au printemps le rachat de SFR et a annoncé la semaine dernière le lancement d'une augmentation de capital d'environ 4,7 milliards d'euros en vue de compléter le financement de cette opération. (Marc Angrand pour le service français)