LEAD 1-Dossier Libor-Deutsche Bank près de payer 1 md-sources

vendredi 24 octobre 2014 19h11
 

(Actualisé avec déclarations de Deutsche Bank)

FRANCFORT, 24 octobre (Reuters) - Deutsche Bank a annoncé vendredi s'attendre à publier des coûts de litiges de 894 millions d'euros au total au titre du troisième trimestre, précisant que ce montant couvrait plusieurs dossiers et qu'il était pour l'essentiel non déductible de ses impôts.

Deux sources avaient auparavant déclaré à Reuters que la première banque allemande se préparait à débourser près d'un milliard d'euros en application d'un accord sur le point d'être conclu avec les autorités américaines et britanniques pour régler une affaire de manipulation présumée du taux interbancaire Libor.

Le groupe a déjà versé 6,1 milliards d'euros en deux ans et demi pour régler divers contentieux, celui du Libor étant considéré comme le plus important.

"Nous faisons tout ce que nous pouvons pour en finir avec ça d'ici la fin de l'année", a dit l'une des sources.

Un porte-parole du département de la Justice américain s'est refusé à tout commentaire.

La banque a déjà réglé l'an dernier le volet européen du dossier du Libor, et celui, connexe, de l'Euribor, en réglant une amende de 750 millions d'euros.

A la Bourse de Francfort, l'action Deutsche Bank a fini vendredi en baisse de 0,14% avant le communiqué du groupe.

Deux autres sources ont par ailleurs déclaré que la banque avait largement réussi les tests de résistance imposés au niveau européen par la Banque centrale européenne (BCE).

La banque a dégagé un ratio de fonds propres dur de 8,8%, alors que le minimum requis était de 5,5%, ont précisé ces sources.

Deutsche Bank n'a fait aucun commentaire sur ce point. (Kathrin Jones, Arno Schuetze, Alexander Huebner, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)