Vingt-cinq banques ont échoué aux stress tests-sources

vendredi 24 octobre 2014 17h24
 

FRANCFORT, 24 octobre (Reuters) - Vingt-cinq banques ont échoué aux tests de résistance européens et une dizaine ont encore un déficit de fonds propres, ont déclaré vendredi deux sources proches du dossier.

Des banques de Grèce, de Chypre, de Slovénie et du Portugal n'avaient pu, à la fin 2013, afficher un ratio de fonds propres minimal et une dizaine restent en difficulté, ont précisé les sources.

Les banques espagnoles et françaises ont, pour l'essentiel, fait mieux que prévu.

Les banques en déficit de fonds propres disposeront de deux semaines pour soumettre à la Banque centrale européenne (BCE) un plan de renforcement de leurs fonds propres et la BCE décidera d'y donner son aval ou pas.

Un porte-parole de la BCE a dit que les résultats des tests n'avaient pas encore été finalisés.

"Les résultats ne seront pas définitifs tant qu'ils n'auront pas été examinés par le Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne le 26 octobre, après quoi ils seront publiés", a-t-il dit. "Jusque là, toute information des médias sur les tests sont par nature hautement spéculatifs".

Bloomberg avait également annoncé un peu auparavant que 25 banques avaient échoué aux tests et qu'une dizaine avaient encore un déficit en capital. (John O'Donnell, Jan Strupczewski et Andreas Framke, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)