Les actionnaires de Chiquita rejettent le projet d'offre de Fyffes

vendredi 24 octobre 2014 17h57
 

24 octobre (Reuters) - Le producteur américain de bananes Chiquita Brands International a dit vendredi qu'il allait ouvrir des discussions avec le brésilien Grupo Cutrale et Safra Group en vue d'un rachat après le rejet par ses actionnaires du projet de rapprochement avec l'irlandais Fyffes .

Fyffes a séparément annoncé la fin de ses discussions avec Chiquita.

L'action de ce dernier est en hausse de plus de 3,4% à la Bourse de New York après ces informations tandis que celle de Fyffes a fini en baisse de 5,15% à Dublin.

"Nous sommes convaincus que (Fyffes) aurait été un solide partenaire pour une fusion; nous allons désormais poursuivre notre chemin comme concurrents" a déclaré le directeur général de Chiquita Edward Lonergan, dans un communiqué.

Chiquita avait dit auparavant vendredi qu'il n'entrerait en discussions avec le producteur de jus de fruits Cutrale et la firme d'investissement Safra que si ses actionnaires rejetaient le projet de fusion avec Fyffes.

Cutrale et Safra ont relevé jeudi leur offre conjointe sur Chiquita à 14,50 dollars par action contre 14 dollars précédemment, valorisant leur cible à 682 millions de dollars (538 millions d'euros).

Fyffes et Chiquita avaient dernièrement valorisé les termes de leur proposition de rapprochement dans une fourchette de 15,46 à 20,01 dollars par action.

Le cabinet de conseil en matière de vote par procuration pour investisseurs institutionnels Institutional Shareholder Services avait déclaré jeudi que l'offre révisée de Cutrale et Safra pouvait être "plus attractive pour certains actionnaires". Il avait auparavant recommandé la fusion avec Fyffes.

(Sruthi Ramakrishnan à Bangalore et Padraic Halpin à Dublin, Marc Joanny pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)