Bourse-Saft plombé par un ralentissement plus fort que prévu

vendredi 24 octobre 2014 11h49
 

PARIS, 24 octobre (Reuters) - L'action Saft accuse la plus forte baisse du SBF 120 vendredi en fin de matinée, le spécialiste des batteries de haute technologie ayant fait état la veille d'un ralentissement plus fort que prévu de son activité au troisième trimestre et de perspectives dans le bas de sa fourchette initiale.

A 11h45, le titre recule de 7,5% à 23,21 euros dans des volumes représentant plus du double de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext. Au même moment, l'indice SBF 120 cède 0,3%.

Saft a fait état jeudi d'un chiffre d'affaires trimestriel en hausse de 2,3% en données publiées (+2,5% à taux de change constants), à 156,8 millions d'euros, reflétant une base de comparaison défavorable.

Sur les neuf premiers mois de l'exercice, le chiffre d'affaires s'établit à 486,9 millions d'euros, en croissance de 11,1% en données publiées (+12,8 % à taux de change constants).

"La publication est très en-deçà de nos attentes", constate dans une note Gilbert Dupont, qui espérait un chiffre d'affaires de 173,6 millions d'euros pour le troisième trimestre.

"Le chiffre d'affaires du pôle IBG (Industry Battery Group) progresse, mais beaucoup moins que prévu", ajoute la société de Bourse.

La division IBG (batteries industrielles), qui réalise 59% de l'activité du groupe, a enregistré une hausse de 2,2% de ses revenus, ramenant à 19% sa croissance sur les neuf premiers mois de l'année.

En outre, Saft a indiqué jeudi anticiper désormais pour cette année un chiffre d'affaires compris entre 660 et 680 millions d'euros et un Ebitda estimé entre 102 et 105 millions d'euros.

La société visait jusqu'ici pour cette année un Ebitda située entre 102 et 108 millions d'euros (92,5 millions en 2013) et un chiffre d'affaires compris entre 660 et 700 millions d'euros (624,2 millions en 2013).   Suite...