Bourse-Kering trébuche, la déception sur Gucci éclipse Puma

vendredi 24 octobre 2014 09h51
 

PARIS, 24 octobre (Reuters) - Kering signe la plus forte baisse de l'indice CAC 40 vendredi matin à la Bourse de Paris après avoir publié un chiffre d'affaires trimestriel marqué par une croissance décevante de sa marque phare Gucci.

A 9h48, le titre du groupe de luxe et de mode sportive perd 3,7% à 147,85 euros. Le CAC 40 cède 0,7%.

"Le retour attendu de longue date de la croissance organique de Gucci au second semestre ne se matérialise toujours pas", commente la Société générale dans une note.

"Le T3 est en ligne, mais Gucci déçoit avec une croissance organique de -1,9%", ajoute un broker.

Kering a maintenu le cap de sa croissance organique au troisième trimestre, mais grâce à l'accélération de Puma (+0,8% à la Bourse de Francfort). En revanche, Gucci a poursuivi sa baisse et Bottega Veneta a ralenti la cadence, dans un secteur du luxe plombé par la faiblesse du marché chinois, la chute des achats des touristes russes et les remous politiques à Hong Kong.

Alors que Kering avait dit tabler sur un redressement des performances du maroquinier florentin au second semestre, Gucci reste sous pression. La marque, qui pèse pour environ 65% des profits du groupe, a reculé encore de 1,9% après une baisse de 2,4% au deuxième trimestre et alors que les attentes des analystes allaient d'une stabilisation à un recul de 1%. (Gilles Guillaume, avec Blaise Robinson, édité par Dominique Rodriguez)