La Bourse de Paris-Les valeurs à suivre vendredi (actualisées)

vendredi 24 octobre 2014 08h56
 

(Actualisé avec Air Liquide, Essilor, EDF et GDF Suez)
    * Variation des futures sur indice CAC 40 <0#FCE:>
    * Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 24 octobre (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi
à la Bourse de Paris, attendue en baisse, la découverte d'un cas
d'Ebola à New York ayant pesé sur Wall Street et les places
asiatiques. A 08h45, le contrat à terme sur l'indice CAC 40
 recule de 0,42% :
    
    * EDF, GDF SUEZ - Les tarifs de
l'électricité et du gaz en France devraient augmenter l'un comme
l'autre de plus de 2% le 1er novembre, rapporte la presse
économique. 
    
    * AXA a fait état jeudi soir d'un chiffre
d'affaires stable sur les neuf premiers mois, pénalisé par
l'appréciation de l'euro face au dollar et aux devises
asiatiques, mais l'assureur espère bénéficier de la récente
baisse de la monnaie unique. 
    
    * SAINT-GOBAIN a confirmé son principal objectif
de résultat pour 2014, de nouvelles réductions de coûts devant
l'aider à faire face au coup de frein enregistré par son
activité au troisième trimestre. 
    
    * ESSILOR a accéléré sa croissance au troisième
trimestre grâce à sa performance aux Etats-Unis et dans les pays
émergents ainsi qu'à l'intégration de ses grandes acquisitions.
 
    
    * KERING a maintenu le cap de sa croissance
organique au troisième trimestre grâce à l'accélération de Puma
, tandis que Gucci a poursuivi sa baisse et que Bottega
Veneta a nettement ralenti la cadence. 
        
    * VINCI a confirmé ses objectifs 2014 après un
troisième trimestre marqué par une dégradation de l'activité
dans le contracting, mais atténuée cependant par la vigueur de
l'activité dans les concessions. 
    
    * UNIBAIL-RODAMCO a annoncé une hausse de 9,9% de
son chiffre d'affaires sur les neuf premiers de l'année et a
cédé pour près de 1,8 milliard d'euros d'actifs depuis le 30
juin, en passe de boucler son programme de cessions
immobilières. 
    
   * AIR LIQUIDE a amélioré son chiffre d'affaires au
troisième trimestre, tiré par le dynamisme des zones Amériques
et Asie-Pacifique. L'impact négatif des changes s'est atténué au
cours du T3. 
    
    * THALES a annoncé s'être mis à la recherche d'un
nouveau dirigeant alors que son PDG Jean-Bernard Lévy a été
proposé à la présidence et à la direction générale d'EDF
. Entre juillet et septembre, les ventes de l'entreprise
ont augmenté de 2% à 2,72 milliards d'euros. La direction a
confirmé les objectifs 2014.  
    
    * ICADE a fait état d'une hausse de 12,3% de son
chiffre d'affaires sur neuf mois grâce à ses activités dont les
revenus ont crû de plus de 30%. 

    * STALLERGENES a publié un chiffre d'affaires
stable au titre du troisième trimestre, le développement du
groupe à l'international et de bonnes performances en Europe du
Sud compensant un ralentissement en Europe du Nord et centrale.
 
    
    * SEB a accru ses ventes au troisième trimestre
grâce à la poursuite de sa dynamique en Chine et à une
accélération sensible de son activité en France et aux
Etats-Unis, tandis que la Russie et le Japon restent en recul
marqué. 

    * MANITOU a amélioré ses ventes de 5% à 295,4
millions d'euros au troisième trimestre, l'accélération de ses
performances en Amérique du Nord ayant permis de compenser son
ralentissement en Europe. Dans ce contexte, le spécialiste des
engins de manutention a rehaussé de 0,5% sa perspective de
résultat opérationnel courant entre 3,3% et 3,8% de ses ventes.
    
    * GUERBET a publié un chiffre d'affaires de 99,9
millions d'euros (+3,4% à changes constants) au troisième
trimestre grâce à ses performances en Europe, où le groupe
réalise 70% de ses ventes. Pour l'exercice, le groupe confirme
attendre un chiffre d'affaires à changes constants de 412
millions (+/-2%) et un taux de marge opérationnelle compris
entre 9% et 10%.
   
    * SPIR COMMUNICATION a publié un chiffre
d'affaires de 106 millions d'euros (-2,3%) au troisième
trimestre, précisant qu'après la cession de 51% de sa filiale
Car&Boat Media à Axel Springer Digital Classifieds Holding,
l'activité Médias Thématiques Automobile n'est plus intégrée
dans les ventes consolidées. A périmètre économique comparable,
le résultat opérationnel courant consolidé 2014 devrait être
proche de celui de 2013.    
    
    * NORBERT DENTRESSANGLE a enregistré une
croissance de ses ventes de 15,4% au troisième trimestre à 1.185
millions, soutenues par le dynamisme de ses branches transport
et logistique et son internationalisation accrue. Dans ce cadre,
le groupe dit pouvoir atteindre un niveau de taux de marge
opérationnelle comparable à celui observé ces dernières années.
    
    * COMPAGNIE DES ALPES a publié des ventes
2013-2014 en progression de 2,2% à 693 millions d'euros, dopées
par les bonnes performances de ses destinations de loisirs
(+6,3% à 298,6 millions d'euros) alors que les ventes de  ses
domaines skiables ont baissé de 1,3 % à 388,6 millions d'euros.
    
    * BOIRON a publié un chiffre d'affaires en hausse
de 1,5% au troisième trimestre, à 172,1 millions d'euros,
soutenu par son activité à l'international. Dans un communiqué,
le laboratoire homéopathique indique que "compte tenu de
l'imprévisibilité de la pathologie saisonnière du dernier
trimestre", il restait prudent pour ses perspectives 2014.

    * LISI a enregistré une hausse de 9,7% de ses
ventes sur neuf mois, à 956,2 millions d'euros, après
consolidation de Manoir Aerospace depuis le 4 juin et un impact
change négatif malgré une remontée du dollar en fin de période.
Le résultat opérationnelle 2014 devrait être proche de celui de
2013 du fait des coûts de développement des nouveaux programmes
aéronautiques.
    
    * VRANKEN-POMMERY a généré un chiffre d'affaires
de 179,8 millions d'euros sur les neuf premiers mois de 2014
(+1,1%), période au cours de laquelle l'activité champagne a
enregistré une légère reprise alors que celle des vins de
Provence et de Camargue a diminué. Le groupe a précisé que
l'activation en juin de la filiale Listel, constituée par
Vranken-Pommery Monopole et Castel, avait réduit le périmètre de
consolidation du groupe de 9,7 milions d'euros.
   * IPSOS - Société générale relève son conseil de
conserver à achat avec un objectif de cours ramené de 31 à 28
euros.

 (Raoul Sachs et Noëlle Mennella, édité par Dominique Rodriguez)